Rechercher
  • Cathy Muller

Lettre de Sagesse - 1 -



J’ai donné de multiples versions de la Vérité et chacune, à sa manière, a été un relais indispensable pour les peuples de diverses nations. Et même si certains ont fait de Moi un Dieu inaccessible, Je suis toujours resté avec vous, dans la plus modeste des chaumières, dans le plus beau des palais, partout, Je suis. Il n’y a pas d’endroit où Je ne suis pas présent, même dans les lieux les plus sombres, J’y mets de la Lumière.

Tout comme le soleil, J’éclaire le monde par Mon amour et Ma joie d’être à vos côtés.

Mais alors pourquoi tant de souffrance sur terre ?

Vous avez cru quand certains vous ont dit que Je vous faisais payer pour vos fautes.

Quelle erreur !

Qu’avez-vous à payer puisque J’ai tout pardonné ?

Vous choisissez de connaître la souffrance, pour mieux comprendre vos égarements.

Vous avez analysé vos vies avant de revenir sur terre et vous avez fait votre programme.

Je ne suis pas là pour vous juger, ni pour vous punir, mais seulement pour vous aimer, même si vous me condamnez parce que vous souffrez.

Le vrai père est celui qui reste auprès de ses enfants, même quand ceux-ci le rejettent et l’accusent de tous les maux.

Vous êtes responsables de vos souffrances, même si vous n’avez rien fait de « mal ». Parce que vous avez accepté de passer par certaines expériences pour grandir, pour vous donner bonne conscience. Votre âme le sait, vous en tant qu’être terrestre, un peu moins et c’est ce qui est parfois difficile. Jongler entre la réalité de l’humain et celle de l’âme.

Et si dans vos balles de jonglage, vous mettiez de la surréalité ? Une autre version qui unirait la balle du mental et celle de l’âme ?

Vous vivez une période difficile. Vous êtes découragés.

L’âme, qui voit au-delà de la matière, est en joie que le but escompté est bientôt atteint.

Deux extrêmes durs à vivre.

Les messages du Ciel vous expriment la joie, la confiance et vous souffrez.

Comment faire pour construire ce pont entre le présent terrestre et la vision céleste ?

User de stratagème en mettant une bonne couche de colle entre ces deux balles pour qu’elles ne fassent plus qu’un.

Plus besoin de jongler, juste laisser passer les nuages et le vent en vous laissant guider par la joie de l’âme. Et même si la tempête dure, le fait de savoir que vous êtes portés va vous aider à passer ce cap si difficile.

Regarder tout ce que vous avez déjà vécu. Comment vous en êtes-vous sortis ? Pas si mal finalement, n’est-ce pas ? Combien de fois vous êtes-vous dit : « Je n’y arriverai pas, c’est trop dur, je n’ai pas la force, …. »

Et vous êtes toujours là, peut-être un peu cabossés, mais combien grandis par l’expérience.

Faites souvent ce retour en arrière. Cela vous confirmera cette force qui est en vous, cette force qui est VOUS.

J’aime vous regarder faire ces analyses, quand tout à coup, vous avez ce déclic : « Mais oui bien sûr, j’ai réussi, j’ai osé, j’ai pu aller au-delà, je me suis remis de cette épreuve, de ce deuil, de cette séparation. »

Et oui ! vous êtes forts ! vous avez les gènes de Dieu en vous. Ce n’est pas rien !

Alors, levez-vous et avancez la tête haute !

Vous êtes divins.

Yehaweh


A partager en mentionnant la source :

reçu en channeling par Cathy

www.ecoledelumiere.ch



1,327 vues

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER