Le cancer, appel de l'âme

 

Je travaille avec les Etres de lumière depuis le décès de ma fille Lina qui est morte à l'âge de 10 ans d'un cancer. J'ai eu la chance à ce moment-là de pouvoir l'entendre rapidement. Tout de suite après sa mort, j'ai eu des contacts avec elle. Je n'étais pas du tout dans cette optique de pouvoir communiquer. Je ne savais absolument rien de ce qu'il y avait de l'autre côté du voile. Cela ne m'intéressait d'ailleurs absolument pas, je n'avais pas eu de deuil autour de moi, j'étais toute jeune et la vie était devant moi, je ne me posais pas du tout de question par rapport au monde immatériel. 
Lorsque ma fille est décédée, c'est certain que j'ai eu besoin de savoir et j'ai eu la chance qu'elle vienne s'exprimer, non seulement me parler, mais qu'elle vienne aussi me chercher, qu'elle m'emmène dans ce monde.
Donc j'ai pu voir, j'appellerai ça le Paradis, il n'y a pas de mot vraiment sur terre pour pouvoir expliquer comment c'est de l'autre côté du voile, mais je peux juste vous dire que ça vaut la peine. Franchement il n'y a pas de raison d'avoir peur. 
Lina a été mon enseignante. Je l'ai portée en tant que mère pendant plusieurs années et ensuite c'est elle qui m'a portée en tant qu'enseignante.
Nous avons choisi, elle et moi, avant l'incarnation, de vivre cette épreuve, qui a été absolument terrible. J'étais complètement anéantie, j'en voulais à Dieu, j'en voulais à la terre entière. Je fonctionnais comme un robot, parce que je devais être là, j'avais d'autres enfants et aussi pour avoir ces contacts avec ma fille qui étaient vraiment extraordinaires.

J'étais pressée tous les soirs d'aller me coucher, car c'était souvent à ce moment-là que j'avais des perceptions, des images, des voyages, des messages etc. etc. ….    
A l'époque, je vivais à l'Ile Maurice, je connaissais très peu de monde là-bas et je ne pouvais partager avec personne ce que je vivais. Je me disais : "ma pauvre, tu sombres gentiment dans la folie". Mais j'ai eu des preuves de ma fille Lina que ce n'était pas de la folie, que c'était vraiment une réalité, que j'étais entrain de vivre quelque chose de totalement différent de ce qui se passe sur le plan terrestre, une UNION entre les mondes. J'ai appris beaucoup pendant toutes ces années, cela fait plus de 18 ans maintenant. Lina m'a enseignée, Lina est toujours avec moi, parce que c'était justement ce choix qu'elle parte très jeune pour qu'on reste unie pour pouvoir ensuite donner ce message d'espoir par rapport à la mort, par rapport à la séparation qui n'existe pas. Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de séparation. C'est une continuité au niveau de l'âme. Nos âmes sont de très grandes voyageuses. Cela fait très longtemps qu'elles sont créées.

Quand on arrive sur terre, c'est comme si on était au début d'un voyage. Nous sommes tristes de quitter notre famille d'âmes dans l'Au-delà, mais parallèlement, nous arrivons sur terre tout joyeux de commencer quelque chose de nouveau, de rencontrer notre famille terrestre qui fait aussi partie de notre famille d'âmes.
Finalement, le passage vers la mort c'est exactement la même chose : nous sommes tristes de quitter nos proches qui sont sur terre, mais nous sommes heureux, une fois que l'on a passé de l'autre côté du voile, de retrouver notre famille d'âmes, de retrouver notre vraie demeure.
Donc, la vie est un voyage, un voyage plus ou moins long, avec des valises plus ou moins lourdes déjà à la naissance. Si nous nous incarnons, c'est aussi pour comprendre les raisons de ces poids, pour comprendre ces valises qu'on a à porter et surtout pour arriver à alléger, à déposer au fur et à mesure ce qu'il y a à larguer, à équilibrer, à soigner les blessures de l'âme, puisque l'âme peut aussi être blessée. 
Nous venons pour faire un très beau voyage, mais dans lequel il y aura aussi des tempêtes. Nous allons peut-être croiser des pirates ou autres, il y a aura des moments beaucoup plus difficiles. Quand on regarde la vie avec les yeux de l'âme, les épreuves sont totalement différente et nous pouvons les passer beaucoup plus facilement. 
Je vous adresse un message d'espoir, mais ce n'est pas un message qui va vous dire "vous n'aurez plus d'épreuves parce que vous êtes connectés aux Etres de Lumière" non, loin de là, les épreuves, les expériences, les difficultés font partie de notre voyage. 
La différence, ce que j'aimerais vous expliquer aujourd'hui, c'est la façon d'appréhender les difficultés, en ayant un regard différent sur notre vie,  sur nos épreuves, simplement modifier nos formes pensées par rapport à ce que l'on vit. 
Alors c'est certain, que si nous perdons un enfant, je prends cet exemple car cela fait partie de mon expérience, il y a un énorme choc émotionnel et  pendant un certain temps, pour ce qui me concerne en tout cas, il ne fallait pas me dire : "tu dois changer ta façon de voir les choses, etc. ", j'étais dans un état qui ne me permettait pas d'entendre ou de comprendre certaines choses.
Le gros problème de ces poids que nous transportons, c'est qu'avec le temps, ces poids nous usent, nous fatiguent et nous n'arrivons plus à voir clair en nous, nous déprimons, nous n'avons plus du tout envie d'avancer. 
C'est comme si, au début de ce voyage, nous étions dans une grande barque, avec quelques petits sacs, une petite valise, peut-être une ou deux briques, et au fur et à mesure de la vie terrestre, nous avons accumulé encore une petite brique par là, un peu de ciment et finalement la barque devient vraiment trop lourde et il suffit d'une tempête ou un orage et la barque coule.
Et lorsque la barque coule, c'est le signal de l'âme pour dire : STOP.

Le cancer est la maladie idéale pour que l'âme puisse vous dire : "maintenant stop, il faut te réveiller, il faut réagir, il faut changer, comprendre, qu'est-ce qu'il y a qui ne va pas dans ma vie? Qu'est-ce qui ne me convient pas dans ma vie ?"
C'est clair que si l'on prend le cas d'un enfant, comme c'était le cas de ma fille Lina, les données sont un petit peu différentes, car l'âme fait le choix de partir tôt, comme Lina qui a vécu 10 ans sur terre. Mais ce n'est pas parce que Lina a accumulé beaucoup de briques dans son bateau qu'elle a eu le cancer, c'était un choix avant l'incarnation de partir de cette maladie. 
Nous pourrions plus ou moins estimer, selon les Etres de Lumière, à 5% les personnes qui tombent malades, d'une maladie plus ou moins grave, comme le cancer ou autre, que leurs âmes ont fait le choix de quitter le plan terrestre. C'est un moyen pour l'âme de changer de rive, de finir ce voyage. Il faut bien qu'elle ait une solution aussi pour la mort, pour faire s'éteindre le corps physique. 
Mais pour les 95 des autres personnes qui sont malades, qui ont un cancer par exemple, ce n'est pas le choix de l'âme de quitter le plan terrestre, donc beaucoup d'espoir, on peut guérir, on peut guérir… !! 
Il faut comprendre alors pourquoi l'âme a envoyé telle ou telle maladie et ne pas encore rajouter des briques supplémentaires dans le bateau.
Lors d'une maladie, il y a un déséquilibre, un conflit interne entre l'âme et la partie terrestre. Ce conflit qui amène à une sorte de séparation avec notre âme, parce que nous ne sommes plus sur la voie que l'âme avait tracée pour nous avant l'incarnation. Il y a tout à fait trop de poids, donc déséquilibre émotionnel, déséquilibre énergétique, déséquilibre physique et maladie.
Il faudra aller voir ce qu'il se passe au niveau émotionnel, pourquoi nous avons tous ces poids qui nous empêchent d'être bien et qui nous rendent malades.

La plus grande majorité des poids sont des rancunes, des rancunes liées à des jalousies, à des colères, à de la haine, etc… etc.. à toutes ces émotions négatives que l'on peut vivre. Les rancunes et la culpabilité, qui est une forme de rancune dirigée contre nous-même, sont vraiment les masses, les plus gros poids dans notre barque, qui nous fatiguent et qui nous rendent malades. Alors si vous êtes d'accord, nous allons d'abord faire un travail et je vais vous expliquer comment faire de manière très simple pour vous alléger, pour prendre ces briques et les jeter à l'eau, car vous n'en avez  certainement plus besoin.

Tout comme vous allez le matin vous brosser les dents, vous laver, etc… tous les jours il faudrait faire ce petit travail de purification énergétique en faisant un travail de pardon. Le travail de pardon est quelque chose qui est vraiment très simple, mais il faut le faire régulièrement. Demandez assistance à vos guides, aux Etres de Lumière ou simplement au plus élevé de vous-même,  votre âme.

 

Fermez vos yeux. 
Appelez à vous l'âme de la personne qui vous a fait souffrir ou que vous avez fait souffrir, car le travail de pardon se fait dans les deux sens et exprimer en vous de manière sincère: 

Je te pardonne pour tout le mal que tu m'as fait.

Je te pardonne pour tout le mal que tu m'as fait et je te demande pardon pour tout le mal que je t'ai fait.

Vous imaginez maintenant, partant de votre coeur, une corde dorée qui va aller rejoindre le coeur de cette personne, que vous imaginez en face vous. Par cette corde dorée, vous allez envoyer de l'amour de votre coeur en direction du coeur de cette personne, sincèrement, vous le faites pour vous, pour vous alléger. 
Comme vous êtes assistés par les Etres de Lumière, ils vont à la suite de ça probablement mettre dans votre cerveau, dans vos pensées, le prénom de quelqu'un d'autre ou l'image d'une autre personne à qui vous pouvez peut-être encore en vouloir maintenant.


Certains viennent me dire "moi, je n'ai plus de rancune, je suis totalement libéré de toute rancune". J'ai beaucoup de peine à le croire, je pense que l'on a tous au fond de nous quand même, peut-être un peu planqué, parce que l'on préfère ne pas le voir, des rancunes qui sont présentes, des rancunes ou des culpabilités. 


Laissez venir à vous d'autres prénoms, d'autres visages et vous ferez le même travail, les mêmes phrases. 
"Je te pardonne, je te demande pardon" il y a toujours un lien d'aller-retour.

Si quelqu'un vous a fait du mal dans cette vie, il y a de fortes chances qu'une fois ou l'autre, dans les expériences de vos âmes il y a très longtemps, votre âme avait fait également fait souffrir cette personne.

Ce que nous vivons aujourd'hui est de toute façon un retour pour l'équilibre. Les personnes que l'on rencontre dans cette vie, que ce soit nos parents à la naissance ou toutes les personnes par la suite, ont un lien avec nous. Nous avons déjà vécu certaines choses avec ces personnes-là, nous faisons partie de la même famille d'âmes et les familles d'âmes sont nettement plus élargies que les familles terrestres où on a tonton, tata, grand-maman etc.… c'est beaucoup beaucoup plus large, donc nous rencontrons ces personnes de nos familles d'âmes dans cette expérience de vie.  Faites ce travail de pardon tous les jours.
Vous verrez qu'au départ c'est peut-être difficile pour certaines personnes, parce que vous avez encore des émotions, des troubles, ça brasse au niveau du coeur "je te pardonne" mais dans le fond vous n'avez pas très envie de pardonner, parce que vous lui en voulez encore énormément, vous vous forcez à le faire, même si vous avez l'impression que ce n'est pas totalement sincère, vous vous forcez à le faire et vous verrez qu'au fil des jours ça deviendra nettement plus facile. A un moment donné vous aurez même envie de prendre cette personne dans vos bras, parce que vraiment vous aurez totalement relâché, vous vous serez libéré. 
Vous serez libéré, vous serez allégé.

Vous ferez le même travail pour vous, ça c'est encore un peu plus difficile, parce qu'on veut bien se dire que telle ou telle personne nous a fait du mal, mais on a un peu plus de peine parfois à imaginer que nous avons fait du mal aux autres. Et de se voir en face de nous, avec la souffrance qu'on a infligée à l'autre personne, c'est parfois un peu plus compliqué, mais vous allez le faire quand même. 
Alors le matin, une fois que vous vous êtes brossé les dents, vous faites votre petit travail, ça vous prend quelques minutes et vraiment les résultats sont garantis, vous allez vous alléger, vous allez être clair avec vous-même, nettement plus fluide dans vos pensées, dans vos guérisons, si vous êtes sur un chemin de guérison, avec cette foi que vous allez pouvoir guérir si vous êtes malade. 
 

Je laisse la parole aux Etres de Lumière :

 

Toute maladie, tout mal-être, est un appel, un signal de votre âme. Il faut changer, il faut s'arrêter, faire le bilan et voir ce qui ne vous convient plus, ce qui n'est plus en harmonie avec votre plan de vie. 
Vous passez souvent, comme vous le dites vous-même, par des montagnes russes, c'est cela aussi la vie terrestre. L'important est de toujours remonter, ne pas rester dans des énergies lourdes pendant de longues périodes. Parfois, vous en avez à peine conscience : " Moi je vais très bien émotionnellement, pourquoi est-ce que je tombe malade ?"

Il y a toujours quelque chose à comprendre. 
Nous avons évidemment des cas particuliers, où l'âme choisit d'avoir une maladie telle que le cancer par exemple, comme pour Lina qui en est décédée, pour pouvoir ensuite travailler en union avec sa maman, comme d'autres personnes pour différentes raisons. Mais pour la majorité, le cancer, ou certains autres types de maladie grave, ce n'est pas la fin, ce n'est pas la mort.

Alors, une question que nous voulons vous poser maintenant, et peut-être la plus importante. 


Avez-vous envie d'être en vie? 
C'est très sérieux, regardez, réfléchissez, nous vous laissons quelques minutes pour réfléchir, avez-vous vraiment envie d'être en vie? Réfléchissez et sincèrement au fond de vous, donnez-vous la réponse. 
Les "ça dépend des jours" ne comptent pas, la réponse doit être oui ou non. 
Nous avons entendu beaucoup de "oui, mais…" si vous avez rajouté un "mais" derrière votre oui, analysez qu'elle est la phrase qui suit. 
C'est cela que vous devez changer dans vos vies si votre âme vous a donné un signal fort, puissant, et intense comme un cancer par exemple. Vous avez le droit, c'est une possibilité merveilleuse maintenant pour que, par exemple, l'entourage comprenne ou en tout cas pour vous imposer, même si l'entourage ne vous comprend pas. 
Bien que certains ne seront pas tout à fait d'accord avec ce que nous allons mentionner maintenant, nous le disons tout de même: 
C'est un cadeau que vous avez reçu! Un cadeau pour vous éveiller à la vraie vie, un cadeau pour ouvrir votre coeur, pour donner et recevoir sans peur. Il n'a pas de maladie, il y a juste un message de votre âme.
Cela peut paraître difficile à comprendre "mais que me veut mon âme ? et si je n'arrive pas à percevoir alors je vais mourir ?". 


Faites  ce travail de pardon, pendant 15 jours  - 3 semaines tous les jours, pour voir les premiers effets dans la clarté de votre vision, la clarté de vos pensées. Et alors vous saurez. 
Nous sommes là avec vous, mais vous pouvez être seul en tant qu'être humain incarné, oui, vous devez prendre vous-même vos décisions, la décision de vivre, d'avoir envie d'être en vie. Personne ne peut la prendre à votre place. 

 

Nous allons maintenant élever vos vibrations.

Respirez profondément.

Demandez-nous d'intervenir.

Nous ferons une connexion avec votre âme, avec ce que votre âme a à vous dire maintenant. 
Respirez et laissez venir à vous, pendant quelques minutes, en tête à tête avec votre âme.

Si vous n'avez pas de message précis, si vous avez l'impression que vous n'entendez pas, que vous n'avez pas capté, compris, ressenti, maintenant ce n'est pas dramatique, avec cette évacuation des énergies lourdes, ce travail que vous allez faire maintenant tous les jours, vous aurez les révélations nécessaires pour être dans la joie, pour être dans la foi sur votre chemin, votre chemin de Lumière.  

Lorsque vous vous sentirez un peu plus léger par rapport à ces poids énergétiques qui deviennent également des poids au niveau du physique, vous referez cette demande à votre âme d'union, cette demande à votre âme de vous montrer, de vous guider. L'âme a plein de possibilité pour vous guider. Ce ne sont uniquement des messages en channeling, il y a d'autres personnes qui peuvent vous parler, il y a des livres, des émissions de TV, de radio, peu importe, vous pouvez avoir cette possibilité d'être guidé par votre âme, mais faites-en la demande, parlez-lui à cette âme. Tout comme elle vous parle, même si vous ne l'entendez pas, on ne l'entend pas toujours. Elle vous guidera.

 

Les Etres de Lumière

 

 

              

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 8, 2019

August 28, 2019

Please reload

Archives
Please reload

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER