Encore un anniversaire de mon passage de la terre au Ciel.

 

 

 

9 octobre 1999 - 9 octobre 2017

 

 

J'ai envie de donner ce message, car c‘est si important que les humains comprennent qu’il n’y a pas de fin, que la mort est une suite logique de la vie et de la naissance, qui elle en elle-même est aussi une mort dans l’Au-delà.

 

Je vous explique :

Nous vivons dans un monde duquel nous n’avons pas envie de partir.

Lorsque nous décidons de nous incarner à nouveau, c’est un choix difficile.
Quitter ce cocon, notre chez-nous dans l’Au-delà, dans ce monde qui existe vraiment, même si sur terre on ne peut le savoir.

Nous sommes entourés, aimés, compris et nous devons « descendre » dans un milieu hostile où il faudra faire notre place, apprendre à nous faire comprendre, tout réapprendre à nouveau.

C’est très douloureux de quitter nos proches dans l’Au-delà pour venir nous incarner sur terre.

Mais c’est en même temps très stimulant et joyeux de retrouver nos proches qui sont déjà dans l’incarnation et repartir dans une nouvelle aventure de vie.

Cela reste malgré tout une part de mystère et qui dit mystère dit crainte.

Nous connaissons cependant le processus et avons déjà visionné les différentes options que nous pourrons prendre une fois sur terre au niveau des expériences de vie, bien sûr toujours en rapport avec les raisons de l’incarnation.

Celles-ci sont multiples et diverses.

Il y a toujours une part qui nous concerne directement.

L’école de la vie est celle où l’apprentissage dans la matière est le plus rapide et performant.

Nous venons apprendre et grandir.

Etudier la météo : beau fixe, nuageux, pluie, neige, tempête, tornade, chaleur torride, sécheresse, calme plat.

Voir comment nous nous en sortons en fonction des difficultés et épreuves.

Parfois, une fois incarnés, nous nous disons que notre âme a vraiment un côté masochiste.

Comment peut-on vouloir vivre certaines tragédies, juste pour comprendre ?

C’est de la folie pure et simple.

Oui nous pourrions souvent penser que nos âmes sont absolument inconscientes ou irresponsables.

Combien de fois sur terre, nous nous séparons de nos âmes, nous entrons en conflit avec elles, car nous refusons de vivre certaines souffrances.

Et pourtant….. si nous avions la compréhension de l’âme, nous serions unis totalement à elle et à ses choix de vie.

En tant qu’humains, nous avons toujours la possibilité de refuser certains souhaits de l’âme de vivre telle ou telle situation.

Mais en règle générale, cela nous sera servi différemment plus tard.

Nous sommes sur terre pour APPRENDRE, COMPRENDRE et GRANDIR.

 

J’ai aussi été en désaccord total avec mon âme.

Quelle injustice pour une enfant de 9 ans d’avoir un cancer de type masculin adulte, contre lequel on ne peut rien !

Mon âme, Dieu, … comment encore leur faire confiance ?

Et pourtant, avec maman, qu’est-ce qu’on a prié, des nuits et des nuits sans s’endormir, … et rien, personne au bout du fil.

Je suis morte !

 

La vie nous pousse au-delà de nos retranchements.

Nous résistons, nous nous retenons, mais un jour ou l’autre, l’expérience nous rattrape et nous n’avons plus le choix. Le libre-arbitre avez-vous dit ? alors là c’est encore une forme de langage que sur terre nous ne comprenons pas bien.

Nous avons eu le libre-arbitre de faire des choix dans l’Au-delà avant l’incarnation et de les vivre le mieux possible sur terre.

Mais une fois dans la matière, nous ne comprenons plus rien. Ce fichu voile de l’oubli nous aveugle. Et alors les difficultés, que nous avons commanditées, ne nous appartiennent plus. Alors que si…. Ce sont bien nous qui les avons souhaitées.

Pourquoi ?

Pour retrouver la paix, l’équilibre dans la balance karmique, la libération, et enfin la fierté d’avoir réussi, cette fois-ci, à aller au-delà des peurs, manques, souffrances, ….

 

Alors bien sûr cet aveuglement empêche de réaliser la grandeur de l'œuvre que nous sommes en train de jouer sur terre. Il est plus facile de mettre la faute sur les autres, sur le manque de chance, sur la société, sur Dieu, sur les forces obscures et j'en passe, plutôt que d'analyser les vraies raisons d'une souffrance, maladie, trahison, ....

Vous allez me dire : oui mais un enfant qui naît avec un cancer ou qui est pris au piège par un pédophile ou les pires choses qui peuvent se produire sur terre, est-ce un choix de l'âme ?

Et bien je vous répondrai que chaque point gagné sur terre est une bénédiction dans l'au-delà. Autant cruel que cela puisse paraître aux yeux et aux cœurs des humains, l'enfant malade par exemple, comme cela fut mon cas, avait choisi avant de naître pour des raisons personnelles ou communautaires.

J'avais choisi.

Et bien que le temps fut très sombre pour mes proches et moi, nos âmes en ont gagné en lumière.

L'éternité de l'âme est immense et ce temps est juste une seconde par rapport à cette grandeur.

Et quelle récompense de rentrer chez soi, dans notre Vraie Demeure, avec nos proches qui sont déjà dans l'Au-delà.

 

Un jour, vous comprendrez ... mais en attendant, nous sommes nombreuses les âmes "passées de l'autre côté" à vous aider sur vos chemins de vie terrestre.

 

Nous sommes toujours unis, dans des dimensions différentes, mais UNIS.

 

Lina

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 8, 2019

August 28, 2019

Please reload

Archives
Please reload

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER