Cette pathologie provient la plupart du temps d’une mauvaise connexion à l’âme.
Elle peut être en lien avec des difficultés d’intégration de l’âme durant la grossesse.
Il peut y avoir eu des interférences d’entités, d’autres âmes qui ont, par leur présence, chercher à empêcher la pleine incarnation, souvent en relation avec des vies passées.Il peut aussi s’agir d’une âme qui s’est incarnée dans la souffrance de devoir quitter lesmembres de sa famille d’âmes. L’incarnation est comme la désincarnation. La naissance est comme la mort. Il faut d’abord quitter ses proches pour retrouver d’autres membres de sa famille.
Le manque de l’incarnation de l’âme crée des perturbations au niveau du cerveau. Les zones du cerveau qui ne sont pas suffisamment rattachées à l’énergie de l’âme, doivent s’adapter en compensant par la connexion aux fréquences physiques quivibrent de manière beaucoup plus lente.
Si un choc quelconque, qu’il soit émotionnel ou physique, survient, cette fragilité ne permettra plus la compensation.
L’être se trouve alors dans un état de déconnexion et la décompensation peut survenir.Du fait de ces déconnexions partielles ou complètes régulières au niveau de l’âme, l’être se retrouve sans pilier.
Les modifications de l’humeur sont la conséquence de ce trouble.
Il y a lieu ici de bien comprendre qu’à cause de ce manque d’incarnation, les âmes mal intentionnées peuvent prendre en partie possession de l’être terrestre.

Pour que ce problème astral se manifeste, il faut un déclencheur dans la matière : soit des chocs physiques ou émotionnels, certains médicaments, alcool, drogue, ...

 

10 - Epilepsie

€27.00Prix
  • Info:

    Disponible en téléchargement immédiat, un document pdf incluant un lien vers le fichier audio.

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER